Chiffres clés 

Les six portraits des professionnels dépeints dans ce webdocumentaire sont l'occasion de rappeler quelques chiffres sur les différents risques et dangers rencontrés en conduisant dans le cadre professionnel. Somnolence, priorités, vitesse, téléphone, deux-roues, alcool, autant de sujets qui sont abordés au travers de ces profils et illustrés par des infographies dédiées.

Ci-dessous quelques chiffres clés sur ces thèmes et les infographies proposées dans les vidéos.

 
La somnolence :
  • La somnolence au volant est la première cause d'accidents sur autoroute.
  • 17 heures de veille active = 0,5g d’alcool dans le sang.
  • Les heures à risques : le jour entre 13 et 15h ; la nuit entre 2h et 5h.


Les priorités :

  • 14 % des décès routiers ont pour cause principale un refus de priorité (franchissement de feux rouges, non-respect du panneau stop).
  • Le refus de priorité est sanctionné d'un retrait de 4 points, d'une amende forfaitaire de 135 € et d’une suspension de 3 ans du permis.


La vitesse :

  • La vitesse est responsable de 25 % des accidents mortels
  • Un choc à 50km/h équivaut à une chute du 3ème étage
  • Excès inférieur à 20km/h : 1 point et une amende de 68 €
  • Excès compris entre 20km/h et 50 km/h : 6 points, 1 500 €, suspension de 3 ans du permis


Le téléphone :

  • Près d'1 accident sur 10 lié à l’usage du téléphone au volant
  • Téléphoner au volant multiplie par 3 le risque d’accident
  • Téléphone au volant = -3 points, 135 € d’amende.
NB : Depuis le 28 juin 2015, le conducteur n’est plus autorisé à conduire en portant à l’oreille un dispositif susceptible d'émettre du son.



Les deux-roues motorisés :
  • Le deux-roues motorisé, c’est environ 2% du trafic mais 31 % des blessés sur la route et 20% des tués.
  • 92% des morts en deux-roues motorisés sont des hommes
  • Le défaut de port du casque est sanctionné d’une amende de 135 € et d’un retrait de 3 points au permis.


L’alcool :

  • 1 accident mortel sur 3 est causé par l’alcool
  • Alcool + cannabis = 14 fois plus de risque d'être responsable d'un accident mortel
  • Dès 0,5 g/l dans le sang ou 0,25 mg/l d’air expiré, (0,2 g/l dans le sang pour les conducteurs novices), les sanctions encourues sont : une amende de 135€, un retrait de 6 points au permis et une éventuelle suspension du permis.
  • Au-delà de 0,8 g/l dans le sang (0,4 mg/l d’air expiré) : retrait de 6 points au permis, amende pouvant aller jusqu’à de 4 500 €, immobilisation du véhicule, 3 ans de suspension de permis, voire son annulation, obligation de suivre un stage de sensibilisation à la sécurité routière, 2 ans de prison.


 
 
Voir aussi :